05/12/2010

Quelle grande gueule, ce Basil

Dire qu'on nous a dit que les bassets n'aboyaient pas beaucoup...
Nous avons encore hérité d'un marginal...

Pauvre Oscar venu lui rendre une première visite de courtoisie entre voisins.  Il n'a pas l'air très à l'aise...

 

 

13:38 Écrit par Madame Colombo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.