26/04/2010

Basil au bureau avec Madame Colombo

Et bien je dois avouer, M'sieurs, Dames, que ma femme...Madame Colombo, avait raison...

Et je lui présente ici mes plus plates et sincères excuses pour l'once de doute que j'ai pu éprouver...

Que dire face à une preuve aussi irréfutable que cette photo prise en flagrant délit dans mon propre bureau et pendant que je menais l'enquête ailleurs...

Je t'aime chérie...
(j'avais oublié que tu dégaines plus vite que ton ombre...)

basilconnerie26avril

19:08 Écrit par Madame Colombo dans Le journal du Basil Band | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

mdrrrr, tu devrais mettre une rubrique "bêtises" sur ton blog!

Écrit par : Patouland | 30/04/2010

Les commentaires sont fermés.